CARMEN : l’application cartographique au service des données environnementales

11.08.2016
L’application cartographique CARMEN (CARtographie du Ministère de l’ENvironnement) constitue l'outil de référence pour la publication de données géolocalisées dans le domaine environnemental. Dédiée à la publication de cartes environnementales interactives et interopérables, elle est destinée aux services de l’État (DREAL/DEAL/DRIEE), aux acteurs des sphères du Système d’Information sur l’Eau (SIE) tels que l’ONEMA et les Agences de l’eau et du Système d'Information Nature et Paysage (SINP), aux EPIC (ADEME, etc.) ainsi qu’aux organismes du domaine de l’urbanisme (Conseils d'Architecture, d'Urbanisme et de l'Environnement, etc.). Elle répond aux besoins spécifiques de la Direction Générale de la Prévention des Risques du MEEM et du BRGM.

Près de 240 administrateurs de données, répartis sur l'ensemble du territoire métropolitain et d’Outre-mer, mettent à profit l’application sur Internet pour publier leurs données géographiques, créer des cartes et produire des services Web en ligne conformes aux exigences de la Directive INSPIRE.

Avec près de 370 000 visites en 2015, la plateforme CARMEN fournit 2 930 cartes et 10 700 services web cartographiques (WMS-/WFS INSPIRE) avec une qualité de service et une fiabilité excellente (99,95 % de disponibilité en 2015).

Page d'accueil de l’application cartographique CARMEN © BRGM

Page d'accueil de l’application cartographique CARMEN. © BRGM

Contexte

CARMEN (CARtographie du Ministère de l’ENvironnement) est l'outil de référence pour la publication de données géolocalisées dans le domaine environnemental, depuis une dizaine d’années. En France, l’application s’adresse à tous les acteurs de la sphère publique que sont les partenaires du Système d'Information Nature et Paysage (SINP) et du Système d’Information sur l’Eau (SIE) et répond aux besoins spécifiques de la Direction Générale de la Prévention des Risques (DGPR) au sein du MEEM et du BRGM.

Près de 240 administrateurs de données, répartis sur l'ensemble du territoire métropolitain et d’outre-mer, mettent à profit l’application sur Internet pour publier leurs données géographiques, créer des cartes et produire des services Web en ligne conformes aux exigences de la Directive européenne INSPIRE.

La plateforme propose à ses utilisateurs de nombreuses fonctionnalités de mise en forme et de diffusion de leurs informations géoréférencées – principalement sous forme de cartes, le tout selon une approche et des outils simples d’utilisation – c’est-à-dire ne nécessitant pas de compétences avancées en informatique.

Outre la publication de cartes (près de 800 sont en accès public sur le web), CARMEN permet la description des sources de données (proposées sous forme de métadonnées) et offre également des services de mise à disposition des données sous forme de services interopérables de consultation et de téléchargement respectant les standards internationaux de l’OGC (Open Geospatial Consortium). A ce titre, CARMEN est, pour de nombreuses structures productrices de données sur le patrimoine naturel sur le territoire national, le seul outil permettant de diffuser leurs données au regard des prérogatives d’INSPIRE.

Avec près de 370 000 visites en 2015, la plateforme CARMEN fournit près de 3 000 cartes et 11 000 services web cartographiques (WMS-WFS INSPIRE), assortis d’une qualité de service et une fiabilité excellente.

Un catalogue des adhérents et des données qu’ils proposent est actualisé en permanence, via le moissonnage des catalogues des adhérents.

Objectifs

Pour répondre aux besoins et attentes de ses utilisateurs et coller aux évolutions technologiques la plateforme doit être régulièrement améliorée. Les objectifs de cette nouvelle version de CARMEN visent à moderniser l’interface de création de cartes qui avait besoin d’intégrer de nouveaux standards, notamment les aspects ergonomiques.

Programme des travaux

Moderniser CARMEN a consisté en la refonte de l’interface et l’amélioration de certaines fonctionnalités. L’objectif est de proposer aux adhérents un environnement qui maintiendrait l’intégralité des fonctions qui lui ont valu de rester aussi longtemps appréciée par ses utilisateurs. La raison d’une telle longévité pour un outil web s’explique notamment par le nombre de fonctions proposées ; en effet, pas moins de 110 fonctions s’offrent aujourd’hui aux utilisateurs, leur permettant une souplesse et une optimisation des modalités de visualisation de leurs données qu’aucune autre plateforme n’est en mesure de proposer.

Résultats obtenus

Une nouvelle version de l’application sera mise à disposition de tous les adhérents de CARMEN à l’été 2016. Elle proposera une interface de création de cartes plus ergonomique et plus dynamique.

Partenaires

Direction de la Biodiversité du Ministère de l’Environnement, de l’Energie et de la Mer (MEEM)
ONEMA
Direction Générale de la Prévention des Risques du Ministère de l’Environnement, de l’Énergie et de la Mer (MEEM).