WEEECAM : vers une filière soutenable de valorisation des D3E au Cameroun

19.11.2018
Le projet WEEECAM vise à démontrer la faisabilité et la soutenabilité d’une activité de valorisation des Déchets d’Equipements Electriques et Electroniques (D3E) dans le contexte des pays en développement. Son objectif spécifique est la mise en oeuvre au Cameroun d’une activité soutenable et reproductible de collecte et traitement des D3E dans les grandes zones urbaines.

D3E : du danger à l'opportunité

Les Déchets d’Équipements Électriques et Électroniques (D3E) regroupent les appareils électriques en fin de vie. Ils contiennent des substances toxiques (plomb, mercure) mais aussi des matériaux de valeur.

Dans les pays du Sud, la croissance économique et démographique entraîne une explosion des D3E, qui sont gérés par un secteur informel précaire dont les pratiques exposent sévèrement la santé des travailleurs et leur environnement.

Au Cameroun toutefois, le gouvernement a mis en place dès 2012 une réglementation spécifique. La même année, les associations Solidarité Technologique et La Guilde ont démarré une initiative pilote de traitement des D3E à Yaoundé. Le projet WEEECAM constitue à la fois une continuité et un développement substantiel de ce pilote, et son succès pourrait servir d’exemple à suivre dans de nombreux pays en développement.

WEEECAM : des innovations sans précédent

Le projet WEEECAM veut mettre en place au Cameroun une filière d’envergure nationale pour la valorisation des D3E, à la fois soutenable et reproductible. Son action est pionnière à plusieurs titres :

  • Un pilote reproductible dans plus de 100 pays grâce à une capitalisation menée par un consortium d’experts ;
  • Un business model rentable à partir de 2500 t/an, notamment grâce au potentiel du réemploi ;
  • La coopération vertueuse avec le secteur informel qui remplace avantageusement une concurrence destructrice pour ces acteurs vulnérables ;
  • La structuration du cadre légal national afin de permettre l’émergence d’un tissu de PMI / PME dans ce nouveau secteur ;
  • La lutte contre le changement climatique et la promotion du recyclage de matériaux stratégiques.

Le BRGM est partenaire du projet WEEECAM auquel il apporte son appui aux transferts de technologie. Lancé en 2017, ce projet se déroulera jusqu'en 2022.

POUR ALLER PLUS LOIN

En savoir plus sur le projet WEEECAM