Observatoire des friches en Vendée et perspectives

08.10.2019
Le BRGM a développé une méthodologie d’évaluation simplifiée des enjeux environnementaux et sanitaires liés aux friches ayant accueilli des activités industrielles et de service, qui a été testée sur deux territoires en France, en Grand Est et en Vendée. Sur ce dernier, l’Etablissement public foncier (EPF) de Vendée, a souhaité intégrer, dès la création de son Observatoire des Friches, un maximum d’informations relative à ces enjeux.

Interface de consultation de l’observatoire des friches de Vendée – onglet Etat environnemental (2018). © EPF de Vendée

Le besoin

Dans le cadre de la mise en place de l’observatoire des friches des Vendée, l’Etablissement public foncier (EPF) de Vendée a fait appel au BRGM en 2017 pour l’accompagner dans sa mission de reconversion des friches industrielles et commerciales, de remise sur le marché de fonciers obsolètes ou abandonnés et de préservation de l’environnement. L’EPF souhaitait pouvoir intégrer une évaluation simplifiée des enjeux sanitaires et environnementaux associés aux sites, dans l’outil de connaissance et de veille sur les friches développé pour ses services et les collectivités.

Les résultats

Une définition de différents types de friches (industriel, commercial, touristique, agricole…) envisagés dans l’observatoire a été proposée par le BRGM. Sur cette base, un ensemble d’indicateurs à intégrer dans la description des friches industrielles, ainsi que les données sources nationales et régionales correspondantes, ont été identifiés. Le développement d’une méthode de croisement complexe de ces indicateurs permet d’aboutir au final, pour chaque friche recensée, à un ensemble de recommandations.

La méthodologie d’évaluation simplifiée proposée se base sur les principes de l’étude de vulnérabilité des milieux selon la méthodologie nationale de gestion des sites et sols pollués (Ministère en charge de l’Environnement, 2017) appliquée à chaque site recensé dans l’observatoire. Elle permet d’intégrer la potentialité de présence de polluants, la nature des polluants (potentiels) déduits de la nature des activités industrielles et de services historiques et récentes, les milieux (potentiellement) impactés, le contexte hydro(géo)logique et une première approche du potentiel de présence d’anomalies géochimiques naturelles.

Les recommandations générées automatiquement pour chaque site recensé sont ensuite adaptées aux différentes situations rencontrées en termes de potentialité de pollution (potentielle, avérée, résiduelle) ou d’anomalie géochimique naturelle. Elles portent par exemple sur la nécessité de diagnostic de sols pour vérifier la compatibilité entre la qualité des sols et les usages envisagés, l’anticipation de la gestion des terres excavées ou des mesures constructives.

L’utilisation

L’Observatoire des friches de Vendée, finalisé sous forme de web service depuis juin 2018, est utilisé par l’EPF Vendée mais aussi les collectivités du département qui le souhaitent. Ces dernières peuvent consulter les fiches récapitulatives pour les friches recensées en appui au réaménagement de leur territoire et leur stratégie foncière et faire part de tous commentaires à l’EPF afin d’aider à la mise à jour continue de cet observatoire.

Ils en parlent

« Dans le cadre de l’élaboration de l’observatoire des friches urbaines et industrielles, nous nous sommes, en toute logique, rapprochés du BRGM qui disposait déjà d’une expérience sur le sujet. Son expertise a été très précieuse au sein du groupe de travail constitué et a ainsi permis de renforcer le volet environnemental de l’outil. Il sera prochainement mis à la disposition des collectivités vendéennes afin de les éclairer sur les risques potentiels de pollution et les investigations complémentaires à mener. »

Hubert Wattiez, responsable développement EPF

Friche industrielle à Nantes (Loire-Atlantique). © BRGM

Les partenaires

  • EPF de Vendée
  • GéoVendée
  • DREAL
  • ADEME
  • DDTM de Vendée
  • Conseil départemental de Vendée

POUR ALLER PLUS LOIN

Méthodologie nationale de gestion des sites et sols pollués