Guadeloupe : un guide de recyclage et d’utilisation des déchets inertes dans le BTP

23.10.2019
En concertation avec les acteurs du BTP et de la filière du recyclage, le BRGM a rassemblé les informations disponibles au sujet des déchets inertes valorisables par la filière du BTP en Guadeloupe dans un document qui vise à promouvoir une démarche plus vertueuse et favoriser l’économie circulaire.

Graviers recyclés issus de déchets de gravats (Guadeloupe). © BRGM - Léa Clair

Le besoin

L’utilisation de matériaux recyclés dans le cadre de travaux divers pour lesquels leurs caractéristiques mécaniques sont suffisantes et conformes aux normes en vigueur, est encore peu répandue en Guadeloupe, et ce, malgré l’existence de filières locales agréées. En outre, le renouvellement urbain et les investissements en infrastructures engendrent un besoin important en matériaux. Ainsi, il devient nécessaire de favoriser le réemploi de matières premières secondaires inertes, a fortiori dans un contexte insulaire.

Les résultats

Le guide dresse un état des lieux des pratiques actuelles en termes d’utilisation de déchets inertes valorisés dans le BTP et détaille :

  •  le contexte réglementaire et notamment la responsabilité du producteur de déchets ;
  • le gisement de déchets inertes en Guadeloupe ;
  • pour chaque déchet valorisable (gravats inertes, pneus, verre propre, fraisât d’enrobé et scories de charbon) : les installations de recyclage, le mode d’exploitation, les caractéristiques du produit, son utilisation en Guadeloupe et ses autres utilisations potentielles (remblaiement de tranchée, couches de forme, sous couche routière, fabrication de béton, remblais allégés, tranchées drainantes, bassins de rétention, sols sportifs et d’aire de jeux etc.) ainsi que l’ensemble des documents de référence.

L’utilisation

Ce guide s’adresse aux maîtres d’ouvrages, aux maîtres d’œuvre et aux entreprises de travaux public ayant l’objectif commun de préserver les ressources naturelles, réduire le stockage des déchets inertes et favoriser leur réutilisation. Sa consultation permet à chaque intervenant de connaître ses leviers d’action. Ainsi, les fiches techniques produits, établies pour chaque matériau alternatif bénéficieront par exemple aux entreprises de travaux publics tandis que les propositions d’ajout de contraintes environnementales au cahier des charges intéresseront davantage les maîtres d’ouvrages.

Les partenaires

  • ADEME
  • DEAL Guadeloupe

RAPPORTS PUBLICS

Guide de recyclage et d'utilisation des déchets inertes pour le BTP en Guadeloupe