Evaluation des risques liés au vieillissement des anciennes cavités militaires sur Cherbourg-en-Cotentin (Manche)

28.10.2019
Au cours de l’année 2015, le BRGM a réalisé une expertise, à la demande de la sous-préfecture de Cherbourg (rapport RP-64852-FR), sur un réseau de galeries d’origine militaire situé dans le quartier Saint-Sauveur, à Cherbourg. Suite à cette visite, le BRGM a défini et mis en œuvre un programme d’évaluation des risques liés au vieillissement des galeries et des souterrains, notamment militaires, situés sur la commune concernée.

Diagnostic de stabilité de la cavité militaire du quartier Saint-Sauveur à Cherbourg-en-Cotentin (Montagne). © BRGM

Le besoin

L’expertise réalisée en 2015 a permis de se remémorer l’existence de cavités souterraines d’origine militaire, pour la plupart creusées lors de la Seconde Guerre mondiale, et dont l’état de stabilité parfois précaire peut présenter un danger potentiel pour les personnes et les biens situées à l’aplomb ou à proximité. Dans ce cadre, le BRGM a proposé un programme d’évaluation des risques liés au vieillissement des galeries et souterrains, notamment militaires, situés sur le territoire de la commune nouvelle de Cherbourg-en-Cotentin. L’objectif était non seulement de porter à connaissance l’existence et les risques liés à ces cavités souterraines, mais également de préconiser d’éventuels programmes de mise en sécurité, de surveillance et de prévention.

Les résultats

En premier lieu, un programme d’investigations a permis de retrouver les anciennes cavités souterraines miliaires situées sur le territoire de la commune nouvelle de Cherbourg-en-Cotentin via des recheches bibliographiques et des enquêtes de terrain. Dans un second temps, l’état de stabilité des cavités a été qualifié, sur la base d’une visite et d’une cartographie géotechnique. Les diagnostics de stabilité (niveau 1 selon le guide de l’IFSTTAR) ont notamment été réalisés à partir de levés géométriques effectués par le BRGM au scanner laser 3D « ZEB-REVO ». Les cartographies issues des diagnostics, une fois confrontées aux enjeux situés en surface, permettent au besoin d’orienter les mesures à mettre en œuvre pour la sécurisation des personnes et des biens.

A l’issue de ces travaux d’investigations et de diagnostics, l’ensemble des données relatives à la géométrie des ouvrages souterrains (contours, emprises etc.) et à leur état de stabilité (instabilités de la vôute, état de fracturation etc.) a été bancarisé dans une base de données SIG dédiée au projet et exploitable par les services de l’Etat. Enfin, pour chaque cavité souterraine visitée et diagnostiquée, un compte rendu détaillé présente de manière synthétique les résultats et en particulier l’état de stabilité qualitatif de la cavité et, au besoin, des recommandations en matière de sécurisation.

L’utilisation

Cette étude permettra aux services de l’Etat et/ou aux collectivités locales d’effectuer un « porter à connaissance » sur les risques liés aux cavités souterraines anthropiques abandonnées d’origine militaire sur le territoire de la commune nouvelle de Cherbourg-en-Cotentin.

Plan d’un abri souterrain militaire de la Seconde Guerre mondiale à Cherbourg-en-Cotentin (Montagne). © BRGM

Les partenaires

  • Direction Départementale des Territoires et de la Mer de la Manche

RAPPORTS PUBLICS

Inspection des galeries quartier Saint-Sauveur à Cherbourg-Octeville