Nappes d'eau souterraine au 1er juillet 2020

10.07.2020
La situation des nappes phréatiques au mois de juin reste satisfaisante sur une grande partie du territoire avec des niveaux autour de la moyenne voire supérieurs à celle-ci.

Carte de France de la situation des nappes au 1er juillet 2020

Carte de France de la situation des nappes au 1er juillet 2020. © BRGM

Comme au mois de mai, la situation est contrastée sur le territoire. Le bénéfice de la recharge abondante de l’hiver dernier se poursuit. En juin cependant, la vidange concerne la quasi-totalité des nappes, les niveaux sont majoritairement repartis à la baisse. 
 
La situation au mois de juin reste satisfaisante sur une grande partie du territoire avec des niveaux autour de la moyenne voire supérieurs à celle-ci.  La situation reste moins favorable dans les secteurs où la recharge et les pluies du printemps ont été moins importantes. Les nappes de la plaine d’Alsace, des couloirs de la Saône et du Rhône et de l’est du Massif Central affichent toujours des niveaux modérément bas à bas, comme les calcaires jurassiques du Berry pour ce mois de juin.  
 
En juillet, les tendances des nappes inertielles devraient rester orientées vers la baisse et la situation ne devrait pas se modifier. Concernant les nappes réactives, les tendances et l’évolution des situations dépendront essentiellement des pluies efficaces locales et des demandes en eau.

POUR ALLER PLUS LOIN

Consulter la note d'information sur l'état des nappes d'eau souterraine

Télécharger la carte de France de la situation des nappes au 1er juillet 2020