Pays de la Loire

Le BRGM dispose d’implantations dans toutes les régions de France métropolitaine et en Outre-mer, afin de répondre aux attentes de ses partenaires régionaux et de les accompagner face aux enjeux territoriaux. Présentation des activités de sa direction régionale Pays de la Loire.

Carte de la région

Implantée à Nantes, la Direction régionale du BRGM en Pays de la Loire s’appuie sur une équipe de neuf agents (géologue, géomaticien, hydrogéologues, environnementalistes…) pour assurer les partenariats et les appuis techniques requis avec les différents interlocuteurs du territoire.

Un territoire en croissance démographique

La région des Pays de la Loire, 8ème région française, compte 3,7 millions d’habitants sur cinq départements (Loire-Atlantique, Maine-et-Loire, Mayenne, Sarthe et Vendée). Très attractive, elle enregistre un solde démographique de plus de 30 000 personnes par an.

Le territoire régional est constitué, en majeure partie, d'un socle ancien fortement tectonisé, appartenant au Massif armoricain. Il comporte également une couverture sédimentaire sur les bordures nord-est et sud appartenant respectivement aux bassins parisien et aquitain.

Sur le plan économique, l'emprise de l’axe industriel de l'estuaire de la Loire (Nantes/Saint-Nazaire) et le pôle de développement du Mans, tourné vers l'Île-de-France, ont une influence clé. Mais la région a également une vocation agricole affirmée, qui la place en seconde position française par la valeur de ses productions. Le territoire, enfin, est marqué par sa façade maritime, gage d'une forte fréquentation touristique.

Les ambitions économiques et d'aménagement des Pays de la Loire sont fixées dans un “Schéma Régional de Développement Économique, d’Innovation et d’Internationalisation” (SRDEII) et un “Schéma Régional d'Aménagement, de Développement Durable et d'Égalité des Territoires” (SRADDET), auxquels le BRGM apporte son expertise dans ses compétences de cœur de métier.

Ressources naturelles : un suivi quantitatif et qualitatif des eaux souterraines

Piézomètres

Piézomètres à Neuillé (Maine-et-Loire). © BRGM

Les enjeux

Par la diversité des usages qui leur sont liés (alimentation en eau potable, agriculture, industrie…) et par leurs rôles sur les fonctionnalités des hydrosystèmes (zones humides, cours d’eau…) les eaux souterraines représentent des enjeux quantitatifs (gestion des étiages, conflits d’usages…) et qualitatifs (pollutions diffuses…) majeurs pour la région.

L'implication et les réponses du BRGM

Le BRGM intervient en partenariat avec les collectivités territoriales (Nantes Métropole, Conseils départementaux…), les structures syndicales (Syndicat Mixte du SAGE Authion…), les services déconcentrés et agences de l’État (DDTM, ARS…), les Agences (AFB et Agence de l’eau Loire-Bretagne) afin de réaliser des études sur les ressources en eau et mettre en place des outils de gestion et de protection de ces ressources :

  • Réseaux de suivi et d’alerte
  • Études de caractérisation des ressources
  • Évaluation de la vulnérabilité des aquifères
  • Modèles numériques des ressources et aide à la gestion de celles-ci

Le BRGM pilote ainsi, notamment, le réseau de suivi des ressources en eaux souterraines utilisées pour l’eau potable en Maine-et-Loire et conduit des études sur les pollutions diffuses (identification des pollutions par des produits phytosanitaires du bassin versant de Longué-Jumelles, par exemple).

Aménagements urbains : vers une ville durable

Réaménagement du quartier de l’Île Beaulieu

Réaménagement du quartier de l’Île Beaulieu (Nantes, Loire-Atlantique). © BRGM

Les enjeux

Les aménagements en milieu urbain, notamment au sein des grandes métropoles (Nantes Métropole, Angers Loire Métropole), sont amenés à intégrer de plus en plus l’optimisation et la réutilisation des espaces et du sous-sol, en particulier dans la perspective de la ville durable, résiliente et frugale : réutilisation des anciennes friches, gestion des eaux en milieu urbain, usage des matériaux du sol et du sous-sol, géothermie, etc.

L'implication et les réponses du BRGM

Le BRGM agit dans le cadre de conventions avec les collectivités (CARENE, Nantes Métropole…) ou leurs Sociétés Publiques Locales d’aménagement (SAMOA, Nantes Aménagement…). Ses interventions couvrent l’ensemble des problématiques liées au sol et au sous-sol afin de fournir des aides à la décision pour l’aménagement des espaces urbains et péri-urbains :

  • Inventaire et caractérisation des sources de pollutions potentielles historiques ou actuelles
  • Identification des origines (naturelles ou anthropiques) de contaminants dans les sols urbains
  • Gestion des friches
  • Économie circulaire et en particulier réutilisation de terres excavées
  • Expertise et conseil pour la caractérisation de pollution
  • Aide à la gestion des eaux en contexte urbain
  • Évaluation du potentiel géothermique

Ses actions portent, par exemple, sur :

  • Le recensement des sources de pollution potentielles et la caractérisation de la qualité des sols urbains en vue de leur réutilisation (quartiers de Nantes Métropole)
  • L'intégration des eaux souterraines dans l’aménagement urbain : évaluation des potentialités d’infiltration des eaux pluviales, prise en compte des nappes dans les aménagements souterrains…

Risques littoraux : aider les territoires face à l'érosion

Vue du sud du Perré des Eloux

Vue du sud du Perré des Eloux (Noirmoutier, Vendée). © BRGM - E. Palvadeau

Les enjeux

Le littoral des Pays de la Loire se développe sur 450 km, dont 215 km de plages. Il est densément habité et, en période estivale, sa population s’accroît de manière extrêmement importante. De ce fait la prévention contre les risques littoraux et, en particulier, la gestion des territoires face à l’érosion représentent des enjeux forts.

L'implication et les réponses du BRGM

Le BRGM apporte aux services de l’État et aux collectivités territoriales un large éventail d’appuis en vue de la gestion pérenne du littoral :

  • Suivi du littoral
  • Caractérisation des aléas littoraux et établissement de cartes d’aléas pour les Plans de prévention des risques
  • Évaluation d’impact d’ouvrages côtiers
  • Adaptation face au changement climatique

Le BRGM s'implique à divers niveaux, par exemple :

  • Contribution à l'Observatoire du littoral de la Communauté de communes Océan-Marais-de-Monts
  • Identification et cartographie des aléas liés aux falaises rocheuses et aux talus de la Loire-Atlantique et de la Vendée
  • Caractérisation de la structure des cordons littoraux sableux (projet SIBLES)

Géologie : l'accompagnement des acteurs

Chutes de blocs à La Chartre-sur-le-Loir

Chutes de blocs à La Chartre-sur-le-Loir (Sarthe). © BRGM

Les enjeux

L’histoire et la structure des formations géologiques ont conditionné l’existence et l’exploitabilité des matières premières minérales : si l’industrie minière est un vestige du passé, les gisements géologiques conduisant à l’exploitation de matériaux sont nombreux en Pays de la Loire : granulats concassés de roches dures pour le BTP, argiles pour les briques et les tuiles…

Le sol et le sous-sol induisent aussi des risques pour les biens et les personnes : les falaises des coteaux (vallées du Loir, de la Loire) peuvent être à l’origine de dangereuses chutes de blocs. De plus, selon les secteurs, les terrains ont pu être fragilisés par des cavités souterraines, carrières ou caves (coteaux du Saumurois).

Les terrains meubles, enfin, lorsqu’ils contiennent certaines argiles, peuvent conduire à des dégâts aux habitations, lors de phénomènes de retrait-gonflement des sols argileux (aléas dits “sécheresse”).

L'implication et les réponses du BRGM

Le BRGM établit le recensement et la cartographie de cavités souterraines. Il réalise des diagnostics de stabilité de cavités et de falaises et des évaluations d'aléas.

Parmi ses travaux récents :

  • Cartographie des cavités souterraines et évaluation des aléas correspondants (par exemple aléas liés aux ardoisières des pourtours d’Angers)
  • Cartographie des aléas retrait-gonflement des argiles sur l’ensemble des départements de la région
  • Contribution au Schéma régional des carrières, pour la DREAL.

Un ensemble de partenaires publics et privés

Le BRGM a l’expérience de partenariats pour des projets d’appui aux politiques publiques, de recherche publique mais également privée en réponse aux besoins des industriels, et de formation à toutes les échelles décisionnaires et d’aménagement de la région : les services déconcentrés de l’État (DREAL, ARS, DDTM, DDT, Préfectures), les collectivités (Région, Métropoles et Communautés de Communes, Sociétés Publiques Locales, Conseils départementaux), l'Agence de l’eau Loire-Bretagne, les universités régionales…

Le BRGM travaille ponctuellement avec des entreprises privées dans la mise au point de méthodologies, en Recherche, Développement et Innovation en appui à leurs domaines d’activité.

Informations pratiques

Direction régionale Pays de la Loire
Site de Nantes

BRGM
Direction régionale Pays de la Loire
1 rue des Saumonières
BP 92342
44323 Nantes Cedex 3

Tél. : 02 51 86 01 51
Fax : 02 51 86 01 59

Directeur régional
Alexandre Norie
a.norie@brgm.fr

Ouverture au public
Les lundis, mardis et jeudis de 9h à 12h

Voir le plan d'accès