Bourgogne-Franche-Comté

Le BRGM dispose d’implantations dans toutes les régions de France métropolitaine et en Outre-mer, afin de répondre aux attentes de ses partenaires régionaux et de les accompagner face aux enjeux territoriaux. Présentation des activités de sa direction régionale Bourgogne Franche Comté.

Carte de la région

Le BRGM Bourgogne Franche-Comté est implanté à Dijon. Il compte six collaborateurs administratifs et scientifiques (hydrogéologues, ingénieur risques naturels…).

De la Suisse à Paris

Avec une superficie de 47 800 km2, équivalente à celle de la Suisse, et 2,8 millions d’habitants, la 4ème plus grande région de France est issue de la fusion de la Bourgogne et de la Franche-Comté, deux territoires historiquement et économiquement liés. Ses 17% d’emplois dans l'industrie en font la région la plus industrielle de France. Elle est également tournée vers l’agriculture (production céréalière, élevage, viticulture...) portée par des filières agro-alimentaires d’excellence et à forte valeur ajoutée.

La Bourgogne Franche-Comté s’étend du Jura Suisse aux plaines de l’Île-de-France, du Ballon d’Alsace au Morvan. Elle accueille également l’axe Rhin-Rhône, véritable armature urbaine et économique et nœud de communication routier, ferroviaire et fluvial au cœur de l'Europe.

Les ambitions économiques et d'aménagement du territoire de la région sont fixées dans deux schémas : le "Schéma Régional de Développement Économique, d’Innovation et d’Internationalisation" (SRDEII) et un "Schéma Régional d'Aménagement, de Développement Durable et d'Égalité des Territoires" (SRADDET), auxquels le BRGM apporte son expertise en particulier pour la gestion de la ressource en eau, impactée par les activités agricoles et industrielles, et les risques naturels liés aux aléas des nombreux reliefs de la région.

Voir les chiffres clés de la région Bourgogne Franche-Comté

Risques naturels : connaissance et prévention des mouvements de terrain

Glissement de terrain de Soulce-Cerney (Doubs, 2016). © BRGM - Aurélien Vallet

Glissement de terrain de Soulce-Cerney (Doubs, 2016). © BRGM - Aurélien Vallet

Les enjeux

Bien que dépourvue de hauts reliefs, la géographie de la région ne l'en affranchit pas d’une exposition parfois forte à de nombreux aléas, particulièrement ceux liés aux mouvements de terrain. Les habitations et les voies de circulation routière et fluviale sont ainsi exposées à la chute de blocs en provenance, le plus souvent, des barres calcaires caractéristiques du relief régional.

Les conséquences prévisibles du changement climatique, en particulier l’intensification des épisodes pluvieux, mais aussi des périodes de sécheresse plus fréquentes, menacent également l’une des vitrines patrimoniale et économique de cette région : l’activité viticole. La connaissance et la cartographie de l’aléa érosion deviennent alors une nécessité pour les acteurs du monde agricole.

L’implication et les réponses du BRGM

À travers sa mission régalienne d’appui aux administrations, le BRGM apporte son expertise aux services de l’État (DDT, DREAL, Préfectures) dans la caractérisation du risque en particulier celui lié aux aléas chute de blocs, coulées de boue, glissement de terrain, retrait gonflement des argiles et cavités, quels que soient les enjeux visés (sites touristiques, particuliers, bâtiments publics, voies de circulation et de navigation, etc.).

Les équipes BRGM œuvrent également à la bancarisation des données relatives à ces aléas à travers différentes bases de données (Géorisques, CARTELIE) dans un objectif de communication, de prévention et d’appropriation du risque par les populations.

À l’échelle départementale, le BRGM appuie les DDT et les Conseils départementaux dans la réalisation de cartes de scénarios “mouvements de terrain”, véritables outils de planification dans la réalisation des documents de prévention des risques. De même, il apporte ses connaissances techniques et méthodologiques dans la réalisation de cartes départementales d’aléa mouvements de terrain.

Ressources naturelles : la gestion durable des eaux souterraines

La source de la Loue, résurgence du Doubs, une des plus belles sources de ce type en France (Ouhans, Doubs, 2007). © BRGM - François Michel

La source de la Loue, résurgence du Doubs, une des plus belles sources de ce type en France (Ouhans, Doubs, 2007). © BRGM - François Michel

Les enjeux

Les formations karstiques qui caractérisent nombre de paysages de la région aggravent la vulnérabilité des eaux souterraines mais également des cours d’eau.

Dans un contexte de changement climatique, la pression grandissante sur la ressource souterraine rend nécessaire d’en réserver l'usage à l’eau potable.

L’implication et les réponses du BRGM

La dégradation depuis des décennies de la qualité des ressources en eau par les

activités anthropiques conduit le BRGM à développer, avec l’appui des services de l’État (DREAL), des collectivités (Conseils départementaux, Syndicats des eaux ) et des trois Agences de l’eau du territoire (Loire-Bretagne, Seine-Normandie, Rhône Méditerranée Corse), des méthodes de surveillance et de modélisation des écoulements par le biais de programmes de recherche pluri-annuels, comme c’est le cas pour les rivières comtoises (Projets Quarstic, Nutri-Karst).

Le BRGM assure la surveillance quantitative de 38 masses d’eau souterraines appartenant aux bassins Loire-Bretagne, Rhône-Méditerranée et Seine-Normandie, par le biais de plus de 110 piézomètres télétransmis qui permettent de diffuser le niveau des nappes en temps réel.

La direction régionale apporte également son appui aux collectivités (Grand Chalon, Grand Besançon) dans la connaissance et la gestion de leurs ressources en eau stratégiques.

Et aussi :

  • Diagnostic et évaluation du processus de mise en place des périmètres de protection de captages en Bourgogne, et recommandations (Agence Régionale de Santé)
  • Intégration des données de traçage de l’Agence de l’eau Seine-Normandie Seine Amont au sein de la BD Traçages et dans le SIGES Seine Normandie (Agence de l’eau Seine-Normandie)
  • Typologie des bassin versants de la Bourgogne et modélisation hydrologique globale en contexte de changement climatique. Projet HYCCARE Bourgogne (ALTERRE Bourgogne)
  • Évaluation du fond hydrogéochimique des cours d’eau du Territoire de Belfort (Agence française pour la biodiversité)
  • Impact des activités anthropiques sur les transferts d’eau et de nutriments dans les bassins karstiques du massif du Jura (Projet Nutri-Karst 2018-21. AERMC. CIA 25-90)
  • Mise en place d’un dispositif de métrologie de la qualité des eaux du bassin versant de la Loue (Projet QUARSTIC. CD25 SMIX)

Géothermie : l'accompagnement de la transition énergétique

Carte du potentiel géothermique très basse énergie de la zone alluviale de la Saône (2016).

Carte du potentiel géothermique très basse énergie de la zone alluviale de la Saône (2016).

Les enjeux

Dans un contexte de transition énergétique, dont l'un des objectifs vise la réduction des émissions de CO2et le développement de solutions énergétiques alternatives, le BRGM œuvre à la promotion de la géothermie en Bourgogne Franche-Comté.

L’implication et les réponses du BRGM

À l’échelle des principaux bassins de population et d’activité de la région, et en partenariat avec l’ADEME, le BRGM a réalisé l’atlas du potentiel géothermique très basse énergie des aquifères et du sous-sol régional.

Il apporte également son expertise technique aux collectivités (Besançon, Chalon-sur-Saône) pour la faisabilité de projets en géothermie dans le cadre de l'aménagement de nouveaux quartiers.

Géologie : la gestion des ressources minérales

La roche de Vergisson, escarpement calcaire à proximité de la Roche de Solutré (Vergisson, Saône-et-Loire, 2007). © BRGM - François Michel

La roche de Vergisson, escarpement calcaire à proximité de la Roche de Solutré (Vergisson, Saône-et-Loire, 2007). © BRGM - François Michel

Les enjeux

La Bourgogne est l'un des premiers bassins français de production de roches ornementales. La région compte également des carrières de granulats. L’identification et la caractérisation de ces ressources sont indispensables à leur bonne gestion.

L’implication et les réponses du BRGM

Le BRGM a participé à l'élaboration d'un outil de gestion patrimoniale des pierres (PIERBOURGOGNE). Il est en mesure d’apporter des éléments d’orientation à destination des exploitants et de planification à destination des services de l’État.

Dans le cadre de la réalisation du Schéma régional des carrières, la direction régionale s'est vu confier une mission d’identification et de caractérisation des ressources primaires

Et aussi :

  • Achèvement en 2017 de la carte géologique harmonisée de l’ex-Franche-Comté et harmonisation des deux ex-régions entre elles. La DREAL dispose aujourd'hui d’une cartographie numérique au 1/50 000 des huit départements qui constituent la nouvelle région.
  • Mise à disposition du public de l’ensemble des connaissances géologiques disponibles : consultation des 117 cartes géologiques au 1/50 000, accès au 37 000 dossiers sur les ouvrages (forages, puits, sources) de la Banque de données du Sous-Sol (BSS), également accessibles sur le portail InfoTerre du BRGM.

Un ensemble de partenaires publics et privés

Le BRGM a l’expérience de partenariats pour des projets d’appui aux politiques de recherche publique mais également privée en réponse aux besoins des industriels, et de formation à toutes les échelles décisionnaires et d’aménagement de la région : DREAL, Agences de l’eau (Seine-Normandie, Loire-Bretagne, Rhône Méditerranée Corse), Conseil régional, ADEME, Conseils départementaux, ARS, DDTs, Établissements Publics d’Aménagement, Institut d’Aménagement et d’Urbanisme, Communautés de Communes, Syndicats...

Le BRGM travaille également avec des entreprises privées de toutes tailles dans la mise au point de méthodologies, en Recherche, Développement et Innovation en appui à leurs domaines d’activité.

Informations pratiques

 

 Direction régionale Bourgogne-Franche-Comté
Site de Dijon 

 

BRGM
Direction régionale Bourgogne-Franche-Comté
Parc technologique
27 rue Louis de Broglie
21000 Dijon

Tél. : 03 80 72 90 40
Fax : 03 80 78 01 34

Directeur régional
Manuel Parizot
m.parizot@brgm.fr

Ouverture au public
Tous les mardis et jeudis de 9h à 12h

Voir le plan d'accès