Un congrès international sur la gestion durable des ressources en sols, eaux et sédiments

Communiqués de presse - 21.06.2017
Du 26 au 30 juin 2017 se tiendra la conférence européenne AquaConSoil au Centre de Congrès de Lyon. Cette conférence qui regroupe près de 650 experts internationaux porte sur le système sol-eau-sédiment et la gestion de la ressource en eau. Trois visites de sites sont proposées sur le terrain le 30 juin à proximité de Lyon.

L’utilisation et la gestion durable des ressources en sols, en eaux souterraines et en sédiments seront au coeur de la 14e édition du congrès AquaConSoil. Parmi les 650 participants, on compte des acteurs académiques, des acteurs privés (industries, bureaux d’études, entreprises de travaux), des aménageurs et les pouvoirs publics (administrations, autorités nationales et locales).

Les thèmes 2017 de la conférence sont les suivants :

  • Évaluation et mesure de la qualité des sols, de l’eau et des sédiments
  • Évaluation du risque
  • Innovations dans les technologies de remédiation
  • Stratégie et politique de gestion de la pollution et de remédiation
  • Recyclage de terres, d’eau et de sédiments
  • Planification et gestion urbaine durable des ressources du sol et du sous-sol

Trois visites de terrain proposées le 30 juin après-midi dans le cadre d’AquaConSoil seront ouvertes à la presse :

1. La valorisation de terres polluées à Ternay

À 25 km au sud de Lyon, à Ternay, les terres polluées issues de chantiers de construction et de sites industriels sont triées et prétraitées afin d’en augmenter la part valorisable. Avec l’objectif de valoriser 50% des terres ayant fait l’objet de traitement sur site dans des travaux de construction (type remblais, sous-couche routière, etc). Le site est situé en bordure du Rhône et 50% du tonnage global est acheminé par voie fluviale. Cette installation (première du genre en Auvergne-Rhône-Alpes) complète un réseau de cinq autres unités labellisées en France par SUEZ sous le nom de Neoter®.

2. Un site pollué suivi par des biocapteurs microbiens à Quincieux

À 30 km au nord de Lyon, à Quincieux, l’ADEME (Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie) coordonne un projet de dépollution d’un ancien site industriel contaminé aux solvants chlorés. Alors que 5,5 t de polluants ont déjà été évacuées, des concentrations résiduelles de composés organiques volatils sont encore mesurées entre 7 et 10 m de profondeur. Un traitement du panache est actuellement réalisé par la société COLAS ENVIRONNEMENT et la suite de la dépollution de la zone source sera entreprise à partir de 2018.

C’est dans ce contexte que la société ENOVEO met en oeuvre une nouvelle génération de biocapteurs microbiens (NODE) permettant un suivi en temps réel du procédé de dépollution. Cette technologie de rupture est une première mondiale dans le monitoring intelligent des stratégies de réhabilitation.

3. Une plateforme d’innovation technologique à Villeurbanne

Créée pour faciliter l’émergence et le développement des écotechnologies, la plateforme PROVADEMSE ouvrira ses portes aux congressistes d’AquaConSoil, à Villeurbanne. Cet espace d’expérimentations a pour vocation d’apporter aux entreprises et collectivités des solutions vérifiées et évaluées de traitement et de valorisation de sols, de sédiments et de déchets. Ancrée dans la recherche, cette plateforme d’INSAVALOR expérimente des techniques innovantes de dépollution et de production de nouvelles ressources.

À PROPOS

AquaConSoil est un colloque organisé par l’organisme Deltares (Pays-Bas) et par un consortium français coordonné par le BRGM, associant notamment AXELERA, la Métropole de Lyon, l’Université de Lyon, le GIS-EEDEMS et le GIS-FI.

POUR ALLER PLUS LOIN

Télécharger le communiqué de presse

Visiter le site internet d'AquaConSoil