Géothermie : des solutions innovantes pour le bâtiment

01.09.2016
La géothermie assistée par pompe à chaleur possède le potentiel le plus intéressant pour répondre aux trois besoins de l’habitat et du tertiaire : chauffage, eau chaude sanitaire, rafraîchissement. Par ses travaux de recherche et son appui aux pouvoirs publics ainsi qu’aux professionnels, le BRGM contribue au développement de cette filière.

La plateforme Géothermie du BRGM permet de tester depuis près de dix ans les performances des échangeurs géothermiques, et de développer des outils novateurs pour la géothermie très basse énergie destinée à l’habitat individuel.

Microgéo : un système PAC géothermique complet pour un investissement de 10 000 €

Un projet, intitulé Microgéo, vient notamment d’y être conduit pour la mise au point d’un système géothermique économique et efficace pour l’habitat individuel neuf de type BBC (Bâtiment Basse Consommation). Ce système permet d’assurer les trois usages thermiques principaux, eau chaude sanitaire, chauffage et rafraîchissement, pour un investissement avoisinant 10 000 €.

Les performances de quatre nouveaux échangeurs de type "corbeille" ont ainsi été testées pour valider les innovations de leur constructeur, Terrendis France. Ces échangeurs sont maintenant commercialisés auprès des installateurs de pompes à chaleur.

A l’issue de ce projet initié en 2012, un outil informatique de dimensionnement a été conçu et sera mis en ligne fin 2016. Outre le BRGM et Terrendis France, le projet a associé plusieurs partenaires : CIAT (pompes à chaleur), EDF, le CEA-INES (solaire-bâtiment), le centre technique CETIAT et Proxiserve (chauffage).

Réalisation d’une corbeille géothermique en cuivre à l’atelier du BRGM dans le cadre du projet ANR-ECLIPSE.

Une plateforme de tests et d’optimisation des échangeurs géothermiques superficiels

Dans la continuité de ce projet, le BRGM cherche maintenant à mieux comprendre l’influence du sous-sol sur les échanges thermiques. Des tests viennent ainsi de débuter, dans le cadre d’un projet intitulé Corgeosola, en implantant deux modèles de corbeille de Terrendis France dans deux sols différents : un sol optimisé par compactage et un sol non travaillé. Objectif : évaluer les conditions régnant dans le sol, dont l’humidité, qui favorisent les échanges thermiques, en vue d’optimiser l’implantation des échangeurs et donc leurs performances.

L’originalité de la plateforme du BRGM tient dans le raccordement de différents types d’échangeurs avec une machinerie thermodynamique capable de reproduire les sollicitations d’un ensemble pompe à chaleur-bâtiment. Cette plateforme dispose d’une station météo et d’une instrumentation de pointe, notamment un réseau de fibres optiques pour les mesures de température en sous-sol.

Mise en place à la tarière d’une corbeille géothermique en polyéthylène sur la plate-forme Géothermie sur le site du BRGM à Orléans dans le cadre du projet ANR-ECLIPSE.