Stockage de CO2 et de vecteurs énergétiques (CH4, air comprimé, hydrogène…)

Le programme vise à préciser les mécanismes, les modèles et les méthodes pour décrire et prévoir le comportement d’un site souterrain de stockage de gaz, et à soutenir la mise en oeuvre des pilotes et démonstrateurs requis.

Les principales problématiques étudiées dans le cadre du programme "Stockage de CO2 et de vecteurs énergétiques" sont :

  • la capacité de stockage des formations géologiques (aquifères profonds, charbons…),
  • l’efficacité (injectivité/productivité) des réservoirs, l’intégrité de scellement des zones de stockages (roche couverture, puits, failles), les impacts potentiels sur les formations encaissantes et sus-jacentes.

Les travaux portent sur la caractérisation géologique des réservoirs cibles, les écoulements diphasiques en milieux poreux et fracturés, les interactions (bio)géochimiques fluides-roches.

Ce programme poursuit des programmes antérieurs du BRGM dédiés au stockage de CO2, et s’étend en intégrant le stockage d’énergie. Il a une très forte dimension européenne et intègre de nombreuses collaborations hors Europe (Chine, États-Unis…).