Risques miniers et post-miniers

Les exploitations minières présentent plusieurs ordres de risques, dont l’importance dépend du type d’exploitation (souterraine, à ciel ouvert) et de la nature de la substance exploitée.

Les risques environnementaux miniers et post-miniers, pour leur part, concernent la gestion des déchets miniers, les produits dangereux, la pollution des eaux (de surface, souterraines), la stabilité des ouvrages, la santé humaine, la qualité de l’air et les écosystèmes.

Ce programme pluridisciplinaire vise à améliorer la compréhension des phénomènes afin :

  • d’assurer une meilleure prévention des risques d’incidents et d’accidents,
  • d’optimiser la surveillance des ouvrages,
  • d’aider la décision des gestionnaires et des pouvoirs publics.

Il requiert les différentes composantes du BRGM et demande un renforcement des liens scientifiques avec les autres acteurs français de l’après-mine, en particulier dans le cadre du Gisos*, afin de répondre aux demandes de Geoderis** et du Département Prévention et Sécurité Minière du BRGM.

Le programme "Risques miniers et post-miniers" intègre des recherches sur les aléas environnement, l’utilisation des réservoirs miniers, les mines de sel, la subsidence… Ses recherches portent sur les problématiques d’instabilité, les écoulements souterrains, la modélisation et la valorisation des connaissances.

* Groupement d’intérêt scientifique (BRGM, INERIS, INPL) sur l’impact et la sécurité des ouvrages souterrains.
** Groupement d’intérêt public (BRGM, INERIS) destiné à apporter à l’État assistance et expertise en matière d’après-mine.