Chimie, expérimentation et métrologie environnementale

La détermination de l’origine de substances polluantes et le suivi de leur devenir et de leur comportement dans l’environnement impose de fournir des données analytiques fiables et précises en assurant un haut niveau de maîtrise de la chaîne de mesure, du terrain jusqu’au laboratoire… C’est l’ambition de ce programme.

Le programme "Chimie, expérimentation et métrologie environnementale" vise à accroître l’expertise du BRGM en métrologie environnementale et s’articule autour de deux axes :

  • le développement d’outils innovants et de méthodologies au laboratoire : méthodes analytiques (appliquées notamment aux polluants émergents), expérimentations visant à mieux caractériser et comprendre les phénomènes régissant le devenir des polluants (transfert, dégradation),
  • le développement d’instruments de mesures sur site (instruments portables, capteurs, sondes…) et de méthodes d’échantillonnage (échantillonnage passif…), permettant la mesure in situ, intermittente ou continue, des paramètres physico-chimiques.

Le programme a aussi pour ambition d’assurer un appui à l’évolution réglementaire environnementale nationale et européenne et aux politiques publiques en lien avec la métrologie de l’environnement, plus particulièrement les actions du laboratoire national de référence pour la surveillance des milieux aquatiques (réseau Aquaref), afin d’élaborer des règles relatives à la mesure, le prélèvement et l’analyse et de fiabiliser la qualité des données de surveillance.

Le BRGM entend également constituer une force de proposition pour l’anticipation de la surveillance et représenter la France dans les groupes d’experts techniques européens.