L’alliance de recherche pour l’énergie ANCRE

Le BRGM est membre associé de l’alliance ANCRE (Alliance nationale de coordination de la recherche pour l'énergie). Il est impliqué dans deux de ses huit groupes de travail.

Logo de l'alliance ANCRE

Le BRGM est impliqué dans deux des huit groupes de travail de l’alliance Ancre, dans le domaine des sources d'énergies.

Missions

Depuis 2009, l’Alliance nationale de coordination de la recherche pour l’énergie (ANCRE), dont le BRGM est membre associé, remplit les missions suivantes :

  • favoriser et renforcer les partenariats et les synergies entre les organismes publics de recherche, les universités et les entreprises en intégrant les contraintes propres à chacun d'eux ;
  • identifier, avec le concours des entreprises concernées, les verrous scientifiques, technologiques, économiques, environnementaux et sociétaux qui limitent les développements industriels dans le domaine de l'énergie ;
  • proposer en conséquence, dans le cadre de la politique nationale de l'énergie définie par l'État, des programmes pluriannuels de R&D et les modalités de leur mise en œuvre coordonnée, s'appuyant sur des programmes allant de la recherche fondamentale à la mise au point de démonstrateurs à des fins industrielles et proposer des structures pour mener à bien ces programmes ;
  • faciliter l'adoption, par les producteurs et les consommateurs, de bonnes pratiques en matière d'énergie respectueuse d'un développement durable.

Gouvernance

L’alliance ANCRE compte 4 membres fondateurs :

  • CEA
  • CNRS
  • CPU
  • IFP Energies nouvelles

Au-delà de ses membres fondateurs, l'ANCRE réunit en tant que membres associés les organismes de recherche publics français concernés par les problématiques de l'énergie :

  • ANDRA
  • BRGM
  • CDEFI
  • CIRAD
  • CSTB
  • IFREMER
  • INERIS
  • INRA
  • IFSTTAR
  • INRIA
  • IRD
  • IRSN
  • Irstea
  • LNE
  • ONERA

Contribution des industriels

La valorisation industrielle des travaux conduits dans le cadre de l'ANCRE est un élément fondamental dans l'atteinte des objectifs qu'elle s'est fixés.

L'ANCRE est ouverte à une étroite coopération avec les industriels du secteur. Cette coopération s’établit notamment au travers des pôles de compétitivité concernés par les problématiques énergétiques et environnementales.

Les Instituts Carnot impliqués dans le domaine de l’énergie sont également sollicités.