Contamination des eaux souterraines : connaissance, diagnostic et surveillance - EAU14

Stage catalogue BRGM Formation - Ressources en eau souterraine
Un stage de formation continue proposé par BRGM Formation dans le domaine des ressources en eau souterraine.

3,5 jours
2065 € HT
20-23 novembre 2017 - Orléans

OBJECTIFS

  • Avoir une vue d’ensemble sur la relation entre l’activité de surface (pressions), le milieu dans lequel circulent les eaux et la pollution induite et pouvoir conclure sur les actions à  prévoir en fonction des activités.
  • Savoir interpréter les résultats d’analyses chimiques et isotopiques obtenus sur les points d’eau souterraine (qualité de la donnée obtenue, représentativité de la mesure, interprétation en terme d’origine anthropique ou naturelle).
  • Acquérir des connaissances de base sur les outils disponibles pour le traitement et l’interprétation des données acquises dans le cadre de la surveillance de la qualité des eaux souterraines.

COMPÉTENCES VISÉES

À la fin de la formation, les participants pourront poser un diagnostic sur l’origine des polluants et leur devenir probable et ainsi envisager/proposer des solutions.

PUBLIC CONCERNÉ

Hydrogéologues ou ingénieurs chargés de la gestion des réseaux qualité des eaux souterraines, de la mise en place des plans d’action, de l’interprétation des données acquises dans le cadre  d’un suivi de la qualité des eaux souterraines.

OUTILS PÉDAGOGIQUES

Exposés techniques illustrés d’exemples et de cas d’études.

PARCOURS

Ce stage constitue un parcours de compétence « vulnérabilité des eaux souterraines » avec EAU15, EAU16 et EAU17.

OBSERVATIONS

Déjeuners inclus.

PROGRAMME

Introduction sur les principes de l’hydrogéologie et de l’hydrogéochimie.

Incertitudes sur les analyses.

Grands principes sur la conception et représentativité d’un réseau de surveillance qualité (réseaux de contrôle de surveillance et opérationnels) et impact du prélèvement sur la qualité des  données.

Processus hydrogéochimiques (dilution, adsorption, oxydo-réduction…).

Contamination naturelle et à l’échelle de sites pollués.

Les mécanismes de transfert et de rétention/remobilisation des polluants à l’exemple des phytosanitaires.

Outils pratiques : diagrammes hydrogéochimiques, isotopes, statistiques, systèmes d’information géographique.