Stratégie scientifique 2013-2017 du BRGM

Mieux répondre aux grands enjeux des géosciences : c'est l'objectif de la stratégie scientifique du BRGM. Elle constitue la feuille de route du service géologique national pour 5 ans.

La stratégie scientifique 2013-2017 du BRGM vise à conforter la position de l’établissement en tant que service géologique national et établissement de recherche finalisée dans le domaine des géosciences.

Cette feuille de route, organisée autour de 3 grands axes - la connaissance, l'exploitation durable et la prévention, le tout dans un contexte de changement global - structure l’action du BRGM, pour lui permettre de mieux répondre aux grands enjeux des géosciences à moyen et long terme. Elle est annexée au contrat d’objectifs Etat-BRGM 2013-2017.

3 champs d’intervention principaux

Le BRGM a structuré sa stratégie scientifique selon ses champs d’intervention et de légitimité. Ces trois grands champs d’intervention comportent chacun 3 axes.

La stratégie scientifique du BRGM s'organise en 3 champs d'intervention qui comportent chacun 3 axes.

  1. Connaissances systématisées des milieux géologiques, collecte des données associées, capitalisation et diffusion :
    • Renouveler et déployer la connaissance géologique au service du développement des territoires par la mise en oeuvre du Référentiel Géologique de la France. Objectif : doter la France d'une connaissance géologique tridimensionnelle, continue, homogène, cohérente et sans cesse actualisée.
    • Développer l’expérimentation, l’expertise et l’innovation sur la métrologie environnementale et les méthodes analytiques et géophysiques.
    • Poursuivre le développement de systèmes d'information interopérables et affirmer le rôle du BRGM comme leader pour la gestion et la diffusion des données géoscientifiques et environnementales et de services associés.
  1. Recours au sous-sol pour l’exploitation durable de ses ressources et de ses usages :
    • Oeuvrer en partenariat pour l’accès durable aux ressources en eau.
    • Conforter la position du BRGM comme acteur de référence dans l’animation des réflexions et projets en matière de ressources minérales, de recyclage et d’économie circulaire, d’approvisionnement en ressources, et de mines responsables.
    • Assurer la place de la géothermie et des stockages souterrains d’énergie dans le contexte de transition énergétique.
  1. Prévention et gestion des interactions sol/sous-sol/société dans un contexte de changement global :
    • Passer de l’expertise des aléas géologiques à une compétence globale d’analyse et de gestion intégrée des risques.
    • Promouvoir la gestion intégrée et durable des sols, sites, sédiments, territoires pollués ou dégradés et l’innovation dans les écotechnologies associées.
    • Améliorer les connaissances sur les usages du sous-sol pour l’exploitation, le stockage et la gestion des conflits liés aux usages concurrents.

Répondre aux grands enjeux d’avenir pour les géosciences

La stratégie scientifique du BRGM prépare l’action de l’établissement pour lui permettre de répondre aux principaux enjeux qui sollicitent et solliciteront les géosciences dans les années à venir, notamment :

  • Les tensions croissantes sur les ressources naturelles et leur raréfaction du fait de la croissance de la population mondiale ;
  • Les politiques d’atténuation du changement climatique : réduction des émissions des gaz à effet de serre, stockage géologique du CO2, recours à la géothermie et stockage d’énergie ;
  • L’exposition aux risques exacerbée sous l’impact du changement global ;
  • L’exigence accrue d’une expertise indépendante en réponse aux attentes croissantes du public en termes de sécurité, de protection de l’environnement et de participation aux processus de décision et d’évaluation ;
  • Le renforcement de l’innovation et de la compétitivité industrielle en prenant appui sur les éco-activités et une utilisation durable des ressources ;
  • La contribution des géosciences au développement de filières « vertes » ;
  • La mutation rapide du paysage national de l’enseignement supérieur et de la recherche ;
  • L’évolution des rôles de l’État et des Régions dans un contexte de recentrage de l’État sur ses missions régaliennes et de transfert de compétences vers les collectivités territoriales qui ont besoin d’appui en expertise ;
  • La dynamique de l’Union Européenne qui joue la carte de l’innovation pour renforcer sa compétitivité et assurer une gestion durable des ressources.

POUR ALLER PLUS LOIN

Lire en ligne la stratégie scientifique du BRGM

Télécharger le document de stratégie scientifique du BRGM en pdf