Le BRGM récompense ses doctorants

20.04.2018
A l’occasion des 7èmes journées des doctorants du BRGM, qui se sont déroulées les 3 et 4 avril 2018, plusieurs prix ont été remis aux doctorants de première, deuxième et troisième année.

Les 7èmes journées des doctorants, organisées au BRGM les 3 et 4 avril 2018,ont été l’occasion de valoriser les travaux des 56 doctorants actuellement co-encadrés par le BRGM.

A cette occasion, les doctorants en première, deuxième et troisième année ont présenté les résultats de leurs travaux devant une centaine de personnes à l’auditorium du BRGM. Les présentations portaient sur les recherches couvrant l’ensemble des domaines d’activités du BRGM, comme la connaissance géologique, et hydrogéologique, les ressources minérales primaires et secondaires, les risques naturels, les énergies renouvelables du sous-sol et les pollutions du sol et des eaux.

Remise des prix à l’occasion des 7èmes journées des doctorants du BRGM, qui se sont déroulées les 3 et 4 avril 2018. © BRGM

Remise des prix à l’occasion des 7èmes journées des doctorants du BRGM, qui se sont déroulées les 3 et 4 avril 2018. © BRGM

Le BRGM valorise les travaux de ses doctorants

Le prix du doctorant 2018 a été décerné par un jury composé de personnels BRGM et de personnalités extérieures à deux doctorants ex aequo, qui se sont distingués par la qualité scientifique de leurs travaux et leur maturité dans la présentation de leurs résultats de recherche. Par ailleurs, deux doctorants de première et seconde année se sont vu distinguer pour la qualité de leurs posters scientifiques.

Prix ex-aequo du meilleur doctorant 2018 :

  • Céline Filippi, doctorante dans le cadre d’un partenariat avec l’IFSTTAR : "Imagerie en onde de surface : nouvelle approche théorique et validation par modélisation numérique et en laboratoire". Ce travail a pour objectif de développer des outils pour maitriser les risques d’instabilité du sol en milieu urbain. Il vise à détecter les cavités souterraines depuis la surface et d’approximer leurs dimensions et leur profondeur, par une approche couplée d’observations expérimentales et de modélisation numérique des signaux sismiques.
  • Lois Monnier, doctorant dans le cadre d’un partenariat avec l’Université Paul Sabatier de Toulouse : "Utilisation des signatures géochimiques du quartz comme traceurs de différents systèmes minéralisés. Application au complexe granitique d’Echassières (Massif Central, France)". Ce travail ouvre des perspectives intéressantes pour l’exploration de gisements miniers. L’étude permet en analysant des éléments traces au sein des cristaux de quartz de pouvoir détecter si un processus de minéralisation s’est mis en place plus en profondeur ou à proximité.

Prix du poster scientifique de doctorant en 2e année de thèse :

  • Elise Duquesne, doctorante en partenariat avec l’université Pierre et Marie Curie, pour son poster : "Etude des propriétés électrochimiques des Hydroxydes Doubles Lamellaires : application à l’abattement de polluants anioniques".

Prix du poster scientifique du doctorant en 1e année de thèse :

  • Jonathan Cheron, doctorant en partenariat avec l’Université de Lorraine : "Etude du micro-environnement bactérien dans un réacteur agité aéré de biolixiviation : apport de la modélisation des phénomènes de transport en milieu triphasique".

POUR ALLER PLUS LOIN

En savoir plus sur les Journées des doctorants du BRGM 2018