Le BRGM lauréat du programme LE STUDIUM Research Consortium

22.07.2016
Le BRGM a été sélectionné dans le cadre du programme LE STUDIUM Research Consortium, pour un projet sur le traçage des sources et transferts de l’azote et du phosphore à l’échelle du bassin versant.

Le projet MUTUAL (Multi-isotope and chemical tracing for understanding the sources and fate of macronutrients at the basin scale) conduit par le BRGM a été sélectionné dans le cadre du programme LE STUDIUM Research Consortium, pour la campagne 2016-2017. Ce projet porte sur le traçage isotopique des sources et des transferts de certains polluants - l’azote et le phosphore - dans les sols et les nappes d’eau, à l’échelle du bassin versant.

LE STUDIUM est une agence régionale d’envergure internationale dont l’objectif est de créer, en région Centre-Val de Loire, une dynamique pour la communauté scientifique qui englobe les acteurs publics et privés de la recherche.

Un programme pour favoriser les échanges internationaux

Le programme LE STUDIUM Research Consortium permet la création d’une équipe internationale de 5 chercheurs (dont un chercheur de la région Centre-Val de Loire) dans le but de se retrouver régulièrement à Orléans, d’échanger et de développer de nouveaux horizons au travers de séminaires d’une semaine, tous les six mois pendant deux ans.

Un appel à candidatures est ouvert chaque année avec un financement par la Région et un cofinancement de l'Union Européenne. Trois formats sont proposés : Professorship (accueil d’un Professeur étranger de renommée internationale sur quatre périodes de trois mois pendant quatre ans), Fellowship (accueil d’un chercheur étranger confirmé pour une résidence d’un an au sein d’un laboratoire) et Consortium. Ce programme permet à LE STUDIUM de sélectionner des projets de recherche à haute valeur ajoutée pour la Région Centre-Val de Loire.

Mieux comprendre les transferts de polluants dans les sols et les nappes d’eau

La participation du projet MUTUAL au programme LE STUDIUM Research Consortium permettra d’avancer sur les complexités des cycles de l’azote et du phosphore dans le sol et les nappes d’eau souterraine et de leur traçage au moyen des isotopes stables.

Le consortium de recherche rassemble des spécialistes de ces questions : Bernhard Mayer (Université de Calgary, Canada), Daren Gooddy et Dan Lapworth (British Geological Survey, Royaume-Uni), Ben Surridge (Université de Lancaster, Royaume-Uni), Mathieu Sebilo (UPMC, France), Neus Otero (Université de Barcelone, Espagne), Wolfram Kloppmann (BRGM) en tant que coordinateur et ses collègues de l’unité Isotopes du BRGM.

POUR ALLER PLUS LOIN

En savoir plus sur les programmes LE STUDIUM