Risques côtiers / littoral

Le BRGM est très impliqué dans la connaissance et gestion des risques côtiers dans le contexte du changement climatique. Il intervient également dans le suivi du trait de côte au travers d’Observatoires du littoral en Métropole et Outre-mer.

Dans le domaine du littoral, le BRGM mène des actions de recherche et d’expertise sur les principaux risques côtiers, aux échelles évènementielles comme pluriannuelles, locales comme globales :

  • évolution du trait de côte (érosion du littoral),
  • submersion marine des zones basses côtières, qu’elle soit d’origine hydrométéorologique comme les tempêtes et cyclones, ou bien induite par les tsunamis.

Ces phénomènes se produisant dans un contexte de changement climatique, le BRGM mène aussi des actions pour étudier les conséquences des changements globaux, comme l’élévation du niveau de la mer ou les modifications des climats de vagues.

Evaluer les aléas et la vulnérabilité pour réduire les risques

L’objectif est la réduction des risques côtiers. Celle-ci passe par plusieurs types d’actions :

  • Améliorer la connaissance et les outils de quantification de ces aléas, notamment à travers :
    • la modélisation des niveaux d’eau, depuis le large jusqu’à la côte,
    • la modélisation des courants et des vagues lors d’évènements météorologiques intenses (tempêtes, cyclones)
    • pour des événements sismiques ou gravitaires, la modélisation de tsunamis, depuis leur genèse jusqu’à leur propagation jusqu’aux côtes et submersions associées,
    • des analyses statistiques,
    • la création d’une base de données tsunamis référençant l’histoire et les caractéristiques des tsunamis observés en France et sur ses abords.
  • Améliorer la connaissance de l’évolution du trait de côte à travers son suivi (opérateur d’observatoires), des bases de données accessibles et le développement de modèles ;
  • Analyser la vulnérabilité des milieux physiques et les enjeux environnementaux, économiques et humains ;
  • Analyser et cartographier les risques, par exemple au travers d’analyses statistiques sur les aléas ou par des approches innovantes (seuils d’aléa, méthodes "inverses") ;
  • Définir des scénarios d’occupation du territoire littoral qui conduisent à une réduction des risques.

Tenir compte du changement climatique

Les recherches et expertises menées par le BRGM dans le domaine des risques côtiers tiennent compte de l’impact du changement climatique et des transformations qui affectent le littoral (attrait toujours croissant). Elles ont pour objectif de répondre aux besoins de prédiction de cet impact sur les zones littorales (submersions définitives, reculs du trait de côte…).