Mesure et expérimentation au service des géosciences et de l’environnement

Le BRGM réalise des analyses et des expérimentations, en laboratoires, en pilote et sur sites. Il assure compétence technique, expertise scientifique et développe de nouvelles méthodes pour l’analyse des phénomènes géologiques, environnementaux et sur les écotechnologies.

Le BRGM réalise des analyses et des expérimentations :

  • pour les géosciences (phénomènes géologiques, géoressources),
  • pour l’étude de la qualité des milieux et les risques.

Il offre une expertise scientifique dans le domaine de l’analyse chimique minérale, organique, isotopique, de la caractérisation minérale ainsi que la mise en œuvre d'expérimentations bio-géochimiques multi-échelles.

Le BRGM dispose d’un ensemble d’équipements scientifiques d’ampleur dans les champs de l’analyse, de la caractérisation et de l’expérimentation.

La mesure et l’expérimentation, au cœur de la production scientifique

Le BRGM place la mesure au cœur de sa production scientifique. La conception, le développement et la mise en œuvre de méthodologies d’analyse, de caractérisation, d’observation et d’expérimentation, en laboratoire, en pilote, en milieux naturels ou anthropisés sont des composantes essentielles de la démarche scientifique de haut niveau.

Le BRGM joue un rôle majeur d’expertise, dérivée directe des activités scientifiques, au sein du laboratoire de référence dans le domaine de l’eau et des milieux aquatiques : AQUAREF.

L’activité du BRGM dans le domaine de l’analyse et de l’expérimentation est réalisée :

  • en appui de programmes scientifiques menés par le BRGM ;
  • sous forme de prestations pour le compte de clients extérieurs.

Laboratoires du BRGM : une gamme étendue de capacités analytiques

Les laboratoires du BRGM offrent une gamme étendue de capacités analytiques dans le domaine des sciences de la Terre et de l'environnement, allant des méthodes de routine à la technologie de pointe.

Dans ses domaines de compétences, le BRGM conçoit et développe des méthodologies d'analyse, de caractérisation, d'observation et d'expérimentation, en laboratoire, en pilote, dans les milieux sol, sous-sol et eaux.

Le BRGM met en œuvre ces méthodologies et les équipements associés pour répondre aux questionnements qui émergent des projets scientifiques de l’établissement.

Parmi les axes forts :

  • Chimie environnementale : développer des outils et méthodes de détection, identification, quantification, spéciation des polluants (dont les polluants émergents : triclosan, parabènes, bisphénol A, produits vétérinaires, nanoparticules, etc…) dans les différentes matrices environnementales afin de suivre leur comportement et leur devenir dans l’environnement. En dotant ses laboratoires de la spectrométrie de masse haute-résolution (LC-TOF), le BRGM s’est donné les moyens de détecter dans l’environnement des molécules non encore identifiées, en vue d’un suivi adapté.
  • Métrologie de l’environnement et capteurs : développer des outils et méthodes de surveillance de la qualité des milieux (sol, sous-sol, eau) impactés par les pressions anthropiques et au-delà par les pressions générées par le changement global.
  • Géochimie isotopique : conforter l’expertise dans le traçage de sources, caractérisation des apports naturels et anthropiques, datation de roches, d’évènements géologiques et de processus naturels. Une attention toute particulière est donnée aux problématiques environnementales (caractérisation des polluants et traçage des pollutions ; forensie environnementale) et à l’utilisation d’outils phare comme le MC-ICP-MS Neptune.
  • Minéralogie : conforter l’expertise dans le domaine de la minéralogie, de l’étude des structures cristallographiques, des propriétés physico-chimiques et texturales des matrices solides. Une attention particulière est donnée aux matériaux complexes (déchets post-production et post-consommation, matrice cimentaire,…). Développement d’outils phare comme le MEB-Raman.
  • Etudes de microbiologie et biologie moléculaire : caractériser la biodiversité et les fonctions des populations microbiennes des environnements pollués, du sous-sol et des aquifères.
  • Expérimentation biogéochimique multi-échelle : développer des dispositifs expérimentaux multi-échelles permettant d’identifier et de quantifier les mécanismes géochimiques et biologiques qui contrôlent la mobilité et la transformation des éléments chimiques, dont les polluants, dans l’environnement. Ces moyens expérimentaux sont développés, adaptés et mis en œuvre dans le cadre des projets scientifiques, de l'échelle du laboratoire à celle de la halle pilote et des essais de démonstration sur site.
  • Développement de procédés de traitement basés sur des processus chimiques, biologiques ou physiques, de l’échelle du laboratoire à celle de la halle pilote.

Les domaines majeurs d’application sont les suivants :

  • Géologie des socles, des bassins et du régolithe,
  • Ressources minérales,
  • Hydrologie, hydrogéochimie, traçage et qualité des masses d’eau,
  • Traitement des sols, boues, sédiments, déchets,
  • Géothermie, stockages, réservoirs
  • Matériaux naturels et anthropiques, roches ornementales.

Optimiser la qualité de la mesure

Le BRGM intervient à tous les niveaux de la chaîne analytique :

  • réseaux de surveillance (développement de nouveaux échantillonneurs et capteurs, études de fiabilité),
  • acquisition des données (développement et mise en œuvre de méthodes d’acquisition des données, isotopes, caractérisation minérale, chimie environnementale, incluant comparabilité, reproductibilité des mesures, développement et mise en œuvre de méthodes),
  • échantillonnage, analyses sur site et en laboratoire,
  • expérimentations en pilote et sur sites.

L’établissement se donne pour objectif d’optimiser l’ensemble de la chaîne analytique, dans un souci d’amélioration constante de la qualité de la mesure et de conforter l’expertise associée dans l’application et la valorisation des données.

Favoriser l’innovation

Le BRGM développe et valide de nouvelles méthodes d’analyse et d’expérimentation. Objectif : développer l’innovation dans le domaine de la métrologie environnementale et des méthodes analytiques et géophysiques.

Chiffres clés

Les laboratoires et l’expérimentation au BRGM, c’est :

  • 2 000 m2 de laboratoires
  • 1 halle pilote expérimentale de 2000 m²
  • 80 techniciens et chercheurs
  • 1 200 paramètres analytiques
  • Plus de 25 000 échantillons traités par an
  • Plus de 4 000 études et plus de 100 000 résultats rendus par an
  • 40 publications scientifiques et 40 contributions à congrès par an

Une modernisation permanente des équipements scientifiques

La modernisation des installations scientifiques (équipements scientifiques, infrastructures) du BRGM s’inscrit dans une volonté stratégique de garder la mesure au cœur de sa production scientifique.

En savoir plus sur les équipements scientifiques du BRGM

Les laboratoires du BRGM accrédités par le COFRAC

Cofrac logoLes laboratoires du BRGM sont accrédités par le COFRAC (Comité Français d'Accréditation).

Cette accréditation constitue une reconnaissance des compétences techniques et organisationnelles du BRGM, de la fiabilité de ses résultats et de ses capacités d’innovation.

En savoir plus sur l'accréditation COFRAC des laboratoires du BRGM

CONTACT

Pour plus de précisions sur l’offre de prestations du BRGM dans le domaine des laboratoires et de l’expérimentation, vous pouvez contacter :

BRGM
Direction des Laboratoires
Tél. : 02 38 64 36 78

Accéder au formulaire de contact