La carte géologique de la France

La Carte Géologique de la France à 1/50000, achevée en 2011, a mobilisé 3000 géologues sur 70 ans. Retour sur ce programme qui se prolonge aujourd’hui à travers le Référentiel Géologique de la France.

Après plus de deux siècles de levers et d'études géologiques, le BRGM et l'ensemble de la communauté des géosciences disposent d'une connaissance approfondie du sol-et du sous-sol français.

La carte géologique de la France à 1/50 000 constitue l'aboutissement le plus récent de cette démarche exemplaire. Achevé en 2011, ce programme s’est étalé sur 70 ans. Il a permis la réalisation de 1 060 cartes couvrant la totalité du territoire national. Estimé à un coût de 300 millions d’euros, il a mobilisé 3000 géologues et a permis la formation de très nombreux étudiants à la géologie de terrain.

Histoire de la carte géologique de la France

Lorsque, en 1968, le Service de la carte géologique de la France fusionne avec le BRGM, la version "moderne" de la carte géologique, établie à l’échelle 1/50 000 sur un fond topographique en courbes de niveaux, n’est qu’ébauchée. 144 cartes sont alors éditées, soit à peine 14 % de l’ensemble.

En intégrant le Service de la carte géologique, le BRGM assure la totalité de la chaîne de production, depuis le lever sur le terrain jusqu’à l’édition. Pendant des années, le programme de la carte géologique, piloté par le BRGM, restera, en termes de moyens humains et financiers, le plus important programme de recherche scientifique national dans le domaine des géosciences.

Animation Carte géologique de la France

Visualiser l’animation sur l’histoire de la carte géologique

La carte géologique à 1/50 000, socle du Référentiel Géologique de la France

Cette carte harmonisée, intégrant les dernières avancées scientifiques en matière de géologie, est le socle sur lequel sera déployé le Référentiel Géologique de la France, nouveau chantier pluri-décennal qui va mobiliser le BRGM et l'ensemble des partenaires académiques de la recherche en géosciences.

Objectif de ce projet : proposer une information géologique 3D, numérique, homogène et cohérente, sur l’ensemble du territoire français.

La réalisation d’une carte géologique

La réalisation d'une carte géologique est l'aboutissement d'un travail d'acquisition et de synthèse de données organisé en plusieurs étapes :

  • compilation et analyse des données géologiques, morphologiques, géophysiques, géochimiques… existantes ;
  • levés de terrain par des équipes de géologues qui identifient les formations géologiques reconnues en surface (affleurements) ou en sub-surface (sondages) : nature (minéraux), structure (plis, failles, ...), âge (fossiles). Les limites des différents terrains sont ensuite reportées sur une carte topographique ;
  • analyses, en laboratoire, d'échantillons de roches pour préciser l'âge des terrains, leur composition chimique et minéralogique ;
  • apports par des géologues spécialisés sur des thèmes comme l'hydrogéologie (étude des nappes d'eau souterraine), les matériaux, les minerais,... ;
  • réalisation d'une maquette de carte géologique, véritable synthèse de toutes les informations sur la nature, la géométrie, l'âge des terrains cartographiés ;
  • rédaction d'une notice d'accompagnement définissant le cadre régional et donnant une description détaillée des différentes formations géologiques.